Conseils pour tester la terre avec un ohmmetre

Pour tester n’importe quelle masse, vous devez avoir une connexion connue et bonne à la masse que vous testez. Ensuite, mettez le testeur ou multimetre sur l’échelle de résistance la plus basse et mesurez. Vous devez mettre le compteur à zéro ou du moins soustraire mentalement la résistance de contact car une bonne terre a une résistance considérablement inférieure au minimum de 0,1 ohm que la plupart des compteurs peuvent lire. Bien sûr, il faut demander avec quelle rigueur vous avez l’intention de la tester. Une mise à la terre réalisée à l’aide d’un câble à fils torsadés qui a été mal fixé avec un seul fil faisant la connexion sera testée par la plupart des ohmmètres de jardin.

Ce qu’il faut savoir sur la terre ou la mise à la terre

La mise à la terre est une mesure de protection qui transfère toute surtension inattendue au sol ou la déplace ailleurs pour en neutraliser l’effet. Elle évite une exposition physique accidentelle à l’électricité. Le fil de mise à la terre d’un véhicule est relié à ses châssis métalliques pour neutraliser une soudaine surtension. Une mise à la terre défectueuse peut entraîner le dysfonctionnement de plusieurs accessoires de votre voiture. Pour dépanner un module problématique, vous pouvez d’abord vérifier les problèmes de mise à la terre.  Pour ce faire, prenez un multimètre, réglez-le sur le mode résistance et mesurez la résistance du composant.

Des lectures inférieures à 5 ohms indiquent que la mise à la terre est correcte. Toutefois, il ne s’agit pas d’un repère définitif pour exclure les problèmes de mise à la terre. Ensuite, vous devez passer en mode tension et vérifier que le chemin de mise à la terre ne présente pas de tension supplémentaire. Sous charge, la lecture ne doit pas dépasser la marque de 0,5 V. Si vous trouvez des tensions plus élevées à un moment donné, cela signifie que la mise à la terre est compromise.

Les étapes pour tester la terre

Le piquet de terre d’un bâtiment le protège des débordements électriques car il envoie le surplus d’électricité directement dans le sol. Pour déterminer l’efficacité d’une tige de terre, vous pouvez mesurer sa résistance à l’aide d’un multimètre. Si vous constatez que la résistance de la tige est inférieure à 25 ohms, c’est que la prise de terre est sûre. Vous pouvez vérifier les caractéristiques électriques des prises électriques de votre maison.

Connectez votre longueur de fil à un piquet métallique dans le sol. Faites courir le fil jusqu’à l’emplacement de votre test. Assurez-vous que vous avez dénudé l’isolation des deux extrémités du fil pour permettre une bonne connexion. Coupez l’électricité sur le lieu du test. Vous pouvez soit couper le disjoncteur du circuit que vous testez, soit le disjoncteur principal de la maison. Ne testez pas un circuit sous tension. Connectez un fil à votre fil de test et l’autre fil à l’endroit où vous effectuez le test, par exemple la troisième fiche de terre d’une prise de courant (qui est le petit trou rond au bas de la prise). La résistance devrait être inférieure à 25 Ohms si le système est correctement connecté.

Facebook
Twitter
LinkedIn

Tables des matières

Nos articles récents

Quels sont les composants d’une fenetre ?

Installer une nouvelle fenêtre n’est pas une chose à prendre à la légère. Pour éviter des pertes et assurer une bonne installation, il est primordial

Tous sur l’isolation d’un sol renove

Pour une rendue esthétique, ou un sol de bonne qualité, il est essentiel de mettre un revêtement au sol de l’intérieur d’une maison, d’un logement